L’Association des journalistes sportifs de Cameroun désormais représentée dans Adamaoua

L’élection du bureau régional de l’Association des journalistes sportif du Cameroun (Ajsc) a eu lieu la semaine dernière à Ngaoundéré

(Par Salomon Kankili)

La région de l’Adamoua dispose désormais d’une antenne régionale de l’Ajsc. C’est la conséquence de l’ «Assemblée générale » incitée le 26 février dernier par Abdoulaye Dahirou. Le journaliste sportif de Crtv Adamaoua se dit soucieux de la promotion du sport dans la Région, car selon lui, « quand on parle de journaliste de sport dans l’Adamaoua, les gens ne voient que ceux qui parlent à la radio ou couvrent les évènements à travers la télévision. Et pourtant, il y a beaucoup d’autres confrères qui travaillent notamment dans la presse écrite. Il fallait bien qu’on se retrouve pour asseoir une structure à l’image de la structure nationale qui est l’association des journalistes de sport du Cameroun qui existe depuis belle lurette ».

Pour l’occasion, la salle des conférences de la station Crtv Adamaoua a regroupé la presque totalité des représentants d’organes de presse nationaux et internationaux (Crtv, Canal 2 international, Le Messager, Le Popoli, Mutations, Dikalo et autres Radio Campus). L’unanimité des uns et des autres lors des échanges a conduit à une élection par acclamation: Abdoulaye Dairou. Il lui a été confié la « lourde responsabilité » de diriger l’antenne régionale de l’Ajsc Adamaoua. Le « doyen » est secondé en cela par Eric Nguélé (vice-président) et Alain Jonathan Ebel Olinga en sa qualité de secrétaire général. La gestion des caisse de la dite association a été confiée à francis Eboa.

Travailler en synergie

« Il fallait un représentation de l’Ajsc dans l’Adamaoua pour que le sport soit véritablement vendu. Désormais, on va travailler ensemble de manière à promouvoir le sport dans l’ensemble et dans l’Adamaoua en particulier ; car il n’y a jamais de sport sans médias. Lorsque les médias ne peuvent pas promouvoir le sport, le sport ne peut pas avancer. Etant donné que tous les labels se trouvent dans le sport : l’économie a besoin du sport, la culture a besoin du sport, le tourisme a besoin du sport et tout d’ailleurs dans la vie active a besoin du sport ; même que pour vivre en santé il faut pratiquer du sport. Je souhaite donc que chacun apporte sa pierre pour que cette antenne réponde aux attentes de l’Ajsc », a indiqué le président élu de l’Ajsc Adamoua.

Le bureau régional de l’antenne régionale de l’Ajsc aussitôt élu s’est mis au travail. Les membres se sont d’ores et déjà accordés sur la périodicité des réunions de l’association, soit deux rencontres mensuelles. Les frais d’adhésion sont arrêtés fixes à partir de 10 000 Fcfa et chaque membre est tenu de contribuer financièrement à l’établissement de sa carte de membre.

Laisser un commentaire

Votre email ne sera pas diffusé. Champs requis*

Connect with Facebook

*
*


*