LAMISSIA ADOLARC, Journaliste au Quotidien Le Jour, interpellé mercredi dernier a été libéré ce mardi après-midi.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ce mardi à 17h35, LAMISSIA ADOLARC a recouvré la liberté après une semaine de détention dans le cadre d’une garde à vue administrative arbitraire ordonnée par le Gouverneur de la Région de l’Adamaoua et exécutée dans les locaux de la Direction Générale de la Recherche Extérieure (DGRE) puis de la Prison Centrale de Ngaoundéré.

Au cours de cette garde à vue abusive, notre confrère a subi d’énormes pressions psychologiques. Il ne lui a pas été possible de rencontrer les membres de sa famille, ses amis et la délégation du Réseau des Journalistes du Septentrion. Par ailleurs, consigne avait été donnée pour qu’il n’ait pas droit à la ration alimentaire. Des manœuvres anachroniques destinées à amener le journaliste à révéler ses sources d’information sur de nombreuses affaires traitées par le correspondant du Quotidien Le Jour.

Pour mémoire, LAMISSIA ADOLARC avait été interpellé le mercredi 30 mars 2011 à 11 heures à la DGRE. Le journaliste s’y était rendu pour recouper une information relative à l’incarcération dans ces mêmes lieux du responsable de la société de production de l’huile de palme PAMOL accusé de recruter des mercenaires.

Cette interpellation pour le moins abusive intervenait quelques mois seulement après celle du vendredi 10 décembre 2010 au cours de laquelle Adolarc Lamissia a été gardé vue puis relaxé par des éléments de l’antenne de la Sécurité militaire de l’Adamaoua.

Le Réseau des Journalistes du Septentrion se félicite de la libération de LAMISSIA ADOLARC. Il condamne l’attitude liberticide et surannée du Gouverneur de la Région de l’Adamaoua.

Le RJS annonce par ailleurs qu’en rapport avec les organisations qui se sont impliquées pour la libération de notre confrère, un plaidoyer va être engagé pour éviter que cette forfaiture des autorités de ne se répète plus

 

Fait à Maroua, le 05 avril 2011

 

Pour le RJS

Jacques KALDAOUSSA

Tél : 95186800

jkaldaoussa@yahoo.fr

ou rjseptentrion@yahoo.fr

 

Commentaire désactivé.