De la viande du porc à nouveau sur les marchés de Maroua après l’arrêté du préfet du Diamaré, datant du 3 juin 2010, interdisant la vente et la consommation de cet aliment suite à l’épidémie de la grippe porcine. La mesure du préfet Justin Dieudonné Ngong concernait les quartiers sensibles de la ville de Maroua.

Commentaire désactivé.