12 latrines construites dans la région du nord

C’est en vue de pallier les insuffisances dans le milieu à forte concentration de la population que le ministère de la Santé publique a offert à la région du Nord le projet de construction des latrines.

Par Célestin Tabouli Succès

Le président du Comité de lutte contre la pandémie choléra qui sévie depuis trois années consécutives n’est autre que le gouverneur Gambo Haman qui a mis à profit au compte des populations de son territoire de compétence des parcelles pour la construction de ces latrines publiques. La notion de défécation à l’air libre n’a pas encore disparu des mentalités et au sein des collectivités locales et publiques. Sinon, comment comprendre que des établissements scolaires, églises, mosquées, sont bel et bien construite, mais dans le plan des réalisations, aucun projet de réalisation des latrines n’existe. Ce, malgré les efforts consentis par l’Unicef en partenariat avec le ministère de la Santé publique qui mène une campagne de proximité d’information et de réalisation des projets pour barrer la voie à la défécation à l’air libre. Ce qui produit néanmoins des effets mitigés, car, une fois que la campagne est passée, les habitants reviennent à leurs vieilles habitudes, déféquer à l’air libre. Selon les statiques de 2011, en 48 semaines d’activités intenses de campagne de lutte contre le choléra, il ressort des 15 districts de santé que 4 832 cas de choléra ont été déclarés pour 204 cas de décès, soit 5 % de taux des contaminés. En ce qui concerne la réalisation de ces latrines VIP, la liste des structures ayant bénéficié de ce projet est composée de: Garoua 2 latrines (Mosquée et Grand-marché), Garoua III 1 latrine (école publique de Sanguéré Paul), Lagdo 1 latrine ( école publique Ourokessoum), Poli 2 latrines (école publique de Tete et école publique de Beka), Mayo-Rey 2 latrines ( Face mosquée Tcholiré et marché frontalier Mbaiboum) , Mayo-Louti 4 Latrines (lycée technique de Guider, Cetic de Mayo-Oulo, lycée de Lam, lycée de Figuil).

 

Commentaire désactivé.